Marketing digital : le groupe Webedia perd le vidéaste Squeezie

Marketing Digital

Le vidéaste français le plus suivi sur YouTube se fait appeler Squeezie, Lucas Hauchard de son vrai nom. Jusqu’à présent, il était sous contrat dans la gigantesque structure marketing Webedia, succursale de Fimalac spécialisée dans les médias en ligne et le marketing numérique. Le 3 août, Squeezie a annoncé son départ et la création de sa propre structure. Un coup dur pour Webedia. Explications.

Webedia : une gigantesque structure de divertissement marketing

Le groupe Webedia s’est construit autour d’une logique marketing plutôt récente : le branded entertainement. L’entreprise possède des dizaines de médias en ligne (Allociné, Jeuxvidéo.com, 750g, etc.) et a placé sous contrat des centaines de vidéastes. Ainsi, Webedia peut assurer la promotion de n’importe quoi à travers toutes les ramifications de son réseau.

Une stratégie gagnante qui a séduit les vidéastes amateurs. Se lancer sur YouTube est compliqué et peut nécessiter des investissements importants. Puis, il y a l’aspect administratif parfois compliqué, l’auto-entrepreneuriat, la nécessité d’ouvrir un compte bancaire en ligne pour son activité, etc. Webedia leur simplifie toutes ces démarches et leur apporte même des opérations marketing rémunérées. Rapidement, les vidéastes sont devenus le centre de la stratégie de Webedia.

Des relations parfois difficiles avec les créateurs de contenu

Webedia a su se composer une écurie hors du commun. Les vidéastes comptant plusieurs millions d’abonnés sont très nombreux chez Webedia et ils permettent à l’entreprise de mettre en avant la qualité de son réseau. Faire appel à Webedia pour sa promotion, c’est s’assurer une audience de plusieurs millions de personnes sur la tranche d’âge de son choix.

Le problème, c’est que les créateurs de vidéos sur YouTube n’apprécient pas toujours le fonctionnement de Webedia. Squeezie avait un contrat avec une entreprise que Webedia a racheté. Si cela lui a permis de faire fortune en revalorisant ses parts dans la société, le jeune vidéaste semble toujours placer la passion dans ses priorités quand il se lance sur un projet. Il a d’ailleurs publiquement accusé Webedia de n’être intéressé que par le profit.

Un coup dur pour Webedia

Pour l’entreprise Webedia, le départ de Squeezie est un coup dur. Non seulement elle perd l’un des vidéastes les plus influents d’Internet, mais ce n’est même pas au profit d’une offre similaire et concurrentielle. Squeezie quitte Webedia pour prendre son indépendance et créer ses propres contenus en toute liberté.

Bien sûr, l’immense majorité des vidéastes ne bénéficient pas des ressources nécessaires pour faire la même chose. Cependant, le jeune Lucas Hauchard a tout de même porté un coup inédit à un modèle déjà bien installé sur le Net en quelques années seulement. Webedia ne s’effondrera pas, mais son monopole en matière de marketing sur le web pourrait vaciller si d’autres vidéastes rejoignaient la fronde.

Ludovic V.
Rédacteur en chef du site Phenixweb depuis plus de 2 ans, je vous partage ici mes astuces et bons plans ! Bonne lecture à tous !
https://www.phenixweb.net/